Bonjour à tous et à toutes,

On se retrouve aujourd’hui pour la chronique du roman de Marion Muller-Colard, « Bouche cousue ».

 

images

Résumé du livre : 

Dans la famille d’Amandana, la propreté irréprochable n’est pas qu’un métier. C’est un mode de vie. Rien qui dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du cœur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée?

Mon avis :

On va tout d’abord commencer par les très petits points négatifs du roman :

-J’aurai voulu passer beaucoup plus de temps avec le neveu d’Amandana, Tom. Tom qui est finalement le point de départ de ce retour en arrière d’Amandana. 

-Le roman est extrêmement court, la lecture est très rapide. C’est un roman d’un peu moins de 100 pages, mais il n’en reste pas moins percutant. 

Voilà mes quelques petits points négatifs, voici maintenant les points positifs : 

  • Le premier point positif est bien évidemment le prix du livre. « Bouche cousue » est vendu au prix de 7 euros chez Fnac ( dans d’autres points de vente également). 
  • La manière dont est traitée le sujet de l’homosexualité et de l’attirance pour une personne de même sexe est prodigieuse. On ne tombe absolument pas dans du « cucul la praline », elle n’essaie pas de nous forcer à  avoir de la compassion pour les personnages, la compassion  vient naturellement.
  • L’histoire est parfaitement bien rodée, les différentes parties du livre sont parfaitement bien emmenées. 
  • Je ne peux que souligner la finesse psychologique, c’est juste Wahou. 
  • J’aime l’idée du repas dominical et familial, c’est un classique mais j’adore ça, l’immersion au sein de cette famille.. Une famille pas super amusante, ni tolérante…

 

Voilà pour mon avis concernant le roman « Bouche cousue » de Marion Muller-Colard. Je ne peux pas trop le développer  car j’ai peur de trop en dévoiler puisque le livre est très court. 

Publicités